Le projet en détail

lundi 28 janvier 2008

1. INTERREG III B

Le Programme d'Initiative Communautaire INTERREG III B a pour but de favoriser la coopération transnationale entre autorités nationales, régionales et locales afin de promouvoir une meilleure intégration territoriale dans l'Union grâce à la formation de grands groupes de régions européennes.

L'espace Sud-ouest européen est constitué de régions appartenant à quatre Etats :

  • l'Espagne (ensemble du territoire), 
  • la France, 
  • le Portugal (ensemble du territoire),
  • le Royaume-Uni.



INTERREG III B

Les zones éligibles sont délimitées par les régions établies à l'échelle NUTS II (Nomenclature des Unités Territoriales Statistiques) :

  • France : Aquitaine, Auvergne, Languedoc-Roussillon, Limousin, Midi-Pyrénées, Poitou-Charentes
  • Espagne : Galicia, Principado de Asturias, Cantabria, País Vasco, Comunidad Foral de Navarra, La Rioja, Aragón, Comunidad de Madrid, Castilla y León, Castilla-La Mancha, Extremadura, Cataluña, Comunidad Valenciana, Islas Baleares, Andalucía, Región de Murcia, Ciudad Autónoma de Ceuta, Ciudad Autónoma de Melilla
  • Portugal : Norte, Algarve, Centro, Lisboa e Vale do Tejo, Alentejo, Região Autónoma dos Açores, Região Autónoma da Madeira
  • Royaume-Uni : Gibraltar



Pour aller plus loin :

http://www.interreg-sudoe.org/

2. Un partenariat européen

Le projet "MEMURBIS" représente la collaboration et le travail commun de 3 partenaires intégrés dans l’espace transnational SUDOE : Espagne, France et Portugal.

L’Espagne est représentée par la ville de Elche
Palmeraie de Elche













Le Portugal est représenté par la ville de Coimbra
Coimbra













La France est représentée par la ville de Toulouse, chef de file
Quai de Toulouse









3. La poursuite d’une politique existante

Il est important de souligner la coopération existant déjà parmi les différentes villes partenaires du projet "Mémoires Urbaines", dans le cadre de projets et réseaux européens :

  • Projet VALUO (INTERREG III B SUDOE) : Projet européen dont l’objectif est l'échange d’études montrant l’impact de l’évolution du marché immobilier dans les zones d’intervention publique des centres historiques des villes. Les villes de Coimbra et Toulouse sont partenaires du projet porté par Valence.

  • Jumelage Toulouse-Elche : ce jumelage, qui existe depuis 1981, entre Toulouse et Elche a voulu célébrer le rôle important de ces villes dans l’Histoire de l’Aéropostale. Depuis les relations entre les deux villes sont essentiellement d’ordre culturel et social en direction en particulier des jeunes. A ce titre Toulouse et Elche ont renforcé leur jumelage en participant à un projet inscrit dans le Programme européen "Jeunesse pour l’Europe", en partenariat avec les villes de Brighton et Brescia, ont organisé et participé conjointement à un concours d'écriture.

Aussi l’ensemble de ces échanges d'expériences et de bonnes pratiques, notamment en terme de gestion des archives et de mémoires urbaines renforceront les liens existants entre ces villes du Sud-Ouest européen.

Un effort sera réalisé pour associer d’autres villes aux relations privilégiées avec les villes partenaires. Ainsi, les villes de Saragosse et de Valence seront associées aux suivis et aux résultats des travaux du projet "MEMURBIS".

Une importante communication sera réalisée et le grand public sera fortement sensibilisé aux résultats des travaux afin de leur permettre de prendre conscience de la richesse de leur histoire et patrimoine urbains communs et créer l’envie des citoyens de découvrir le patrimoine des autres villes.

4. Le développement durable, un des objectifs du projet

La maîtrise de l'urbanisme apparaît comme un enjeu important du 3e millénaire. L'adaptation à l'évolution de l'environnement social, économique et territorial des villes doit prendre en compte l'existence d'un patrimoine urbain ancien qui représente un atout en particulier dans le domaine du tourisme. La réalisation de nouveaux projets urbains tendant à une plus grande cohésion de la communauté et à une meilleure qualité de vie des citoyens doit intégrer la mise en valeur de ce patrimoine ancien, créatrice d'emplois et source de richesses. Cette intégration est une des composantes du développement durable et sera facilitée par l'existence d'outils permettant la connaissance de l'évolution urbaine dans l'histoire.

5. Origine du projet

Ce projet a pris forme dans le cadre de la réflexion que la Ville de Toulouse a engagée autour de la création d'un outil de connaissance historique et de gestion contemporaine du patrimoine bâti de la commune (Urban-Hist). Organisé autour d'un Système d'Information Géographique (SIG), cet outil intègre des données archéologiques, historiques et artistiques permettant une appréhension du patrimoine architectural de la ville par tous publics : élus, chercheurs ou simples citoyens. Il apporte une aide à la décision en matière d'urbanisme et de connaissance de l'histoire de la ville.

D'autres collectivités partageant les mêmes préoccupations, il semblait indispensable qu'un échange ait lieu, tant au niveau des différentes sources documentaires pouvant être utilisées dans ce type d'outil qu'au niveau des systèmes de gestion et des nouvelles technologies pouvant être mises en oeuvre.

Ainsi Toulouse a contacté la Ville de Elche avec laquelle elle est jumelée depuis 1981 pour participer à ses côtés à ce travail de réflexion et d’échanges sur les différentes sources documentaires et les systèmes de gestion en matière d’évolution urbaine. La Ville de Coimbra, associée au projet INTERREG III B VALUO visant l’étude de l’évolution immobilière dans les centres anciens et riche d’un patrimoine culturel, a été enthousiasmée par ce projet. Aussi les villes ont décidé de présenter un projet INTERREG III Espace Sud-Ouest européen sur les Mémoires urbaines : "MEMURBIS".

- page 1 de 2