Au cours des deux journées il a été principalement question du patrimoine, notamment paysager, et de sa sauvegarde, mais aussi de problématiques liées à l'évolution des villes, la planification et les migrations de populations. Les spectateurs, venus en nombre, ont rendu les débats très animés.